Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

calculer un prix de vente

Publié le par LES ATELIERS DU BIEN-ETRE

Partager cet article

Repost 0

Les soins du visage en institut de beauté

Publié le par LES ATELIERS DU BIEN-ETRE

Envie d'un soin visage, contactez moi : lesateliersdubienetre@hotmail.fr

*Sylvia, esthéticienne, diplomée, formatrice, conseil en image, coach de vie.

Descriptif d'un soin visage en institut

I – Phase de nettoyage profond et complet : démaquillage, gommage, vapeur ou ozone,
2 – Phase technique avec lutilisation d'appareils selon votre type de peau, haute fréquence, ionophorèse, ultrasons, pulvérisation, aspiration, saponification du sébum,
3 – Phase de relaxation avec des techniques manuelles, relaxantes assouplissantes, anti-rides, stimulantes, drainantes. Vous aurez une sensation de détente et de relâchement immédiat.
4 – Phase de traitement avec la douce caresse d'un masque spécifique visage et cou, ainsi que les lèvres et yeux. Pendant la pose de votre soin traitant, vous bénéficierez d'un modelage des pieds, ou des mains, ou encore du cuir chevelu afin d'harmoniser Beauté & Bien-Être.
5 – Phase de beauté avec l'application du sérum et de la crème pour parfaire votre soin.
A la fin du soin, votre esthéticienne vous raménera doucement à la réalité et vous ressentirez un sentiement de bien-être général et d'entrain.
PS : tout le protocole sera suivi en fonction de votre type de peau.

Vous hésitez encore à franchir la porte d'un institut car la carte des prestations vous paraît floue ?

Pour vous donner l'envie de savourer des moments précieux, voici quelques exemples de prestations proposées dans les instituts …
Pour savoir quelle formule adopter, il faut passer par le diagnostic de la peau, il est gratuit et doit être établi avant toute prestation ou vente de produits. Sans ce diagnostic, ni l'esthéticienne, ni la cliente ne peuvent savoir quel soin préconiser.

DIAGNOSTIC de la PEAU : Grâce à ce diagnostic, l'esthéticienne dressera le portrait de votre peau (sécrétions sébacées, pores plus ou moins dilatés, irrégularités, grain de peau, imperfections, taches de rousseur), ensuite un diagnostic tactile confirmera les éléments visuels (sensibilité à la chaleur du toucher, fermeté, sécheresse, etc...) et pour finir le questionnement sensoriel qui permettra à la cliente de s'exprimer sur la façon dont elle ressent sa peau au moment du soin quotidien, de ses habitudes et de ses attentes.

Les différents types de peau : peau grasse, mixte, sèche, déshydratée, mature, atone.

I - Nettoyage de peau :

En institut, c'est l'acte le plus basique proposé et il convient à tous les types de peau. Il passe par un démaquillage des yeux, du visage et du cou, puis par un gommage et l'extration des comédons (points noirs), sous vapeur. Pour terminer, l'esthéticienne asptisera votre peau avec la haute-fréquence.

Le gommage : il sert à débarrasser la peau des impuretés et des cellules mortes de la couche cornée afin d'optimiser la pénétration des soins, du masque et de la crème de soin.
Le vapozone, son action : Ramolli les cellules mortes de la peau et prépare la peau de manière optimale au soin correspondant, Ouvre les pores pour un nettoyage en profondeur, la vapeur pénètrant en profondeur dans les pores, elle nettoie les impuretés, le gras, les points noirs et les restes de maquillage, elle peut aider à éliminer les toxines de l'épiderme, a une action hydratante, stimule la circulation et le métabolisme et active la régénération cellulaire, grâce à son action hydratante, la vapeur peut avoir une action positive passagère sur les rides du visage.

Phase technique


Haute-fréquence ou Mac Intyre : Appareil électrique produisant un courant alternatif à la surface cutanée à l'aide d'électrodes en verre, en fonction des électrodes choises, on obtiendra : un effet de vasodilatation, un effet assainissant, cicatrisant, batéricide, calmant

Appareil à ionophorèse : Appareil électrique qui génère un courant continu de faible intensité destiné à faire pénétrer dans la peau deprincipes actifs pouvant etre ionisées. Les effets obtenus seront en fonction des produits sélectionnés : hydratant, antiradicalaire, raffermissant, régénérant etc......

Ultra-sons : Appareil électrique ayant une action mécanique (vibrations) et une action thermique induites par un micro-massage par friction. Ces actions engendrent une activation très sensible des métabolismes, cela accélere la cicatrisation et réactive la fabrication des fibroblastes ( soutien de l'épiderme). Les Ultra-sons induisent une augmentation important de la perméabilité cutanée, ce phénomêne favorise la pénétration des principes actifs. Les produits se présentent sous forme de gels.

Aspire-rides : Appareil électrique permettant de réaliser une aspiration grâce à un embout appliqué sur la peau, entraînant un succion, ayant une action antiride (ride du lion, ride de la patte-d'oie, sillons naso-génioens) et une action de stimulation sur l'ovale du visage, la flaccidité du cou, du décolleté.

Le modelage : Il vise à stimuler et à détendre les tissus. Il fait partie intégrante du soin du visage mais il également être pratiqué seul à des fins de détente.
L'esthéticienne applique une huile végétale additionnée d'une huile essentielle, ou bien une ampoule traitante.
Les manœuvres relaxantes, actives, avec alternance des gestes doux et toniques.
Un modelage du visage régulier est un très bon moyen de rétablir le flux sanguin et de redonner à la peau l’éclat de la santé. Des massages faciaux réguliers contribuent aussi à resserrer et à remonter les muscles du visage, ce qui donne à la peau un aspect plus juvénile. Pas étonnant qu’on l’appelle un traitement anti-âge !
Le massage sert à soigner depuis bien longtemps. On a évoqué le fait que des massages faciaux réguliers pouvaient rendre la peau jeune, plus douce, plus ferme et plus belle. Le massage accomplit cela parce qu’il relâche les tensions, rend les rides moins apparentes, stimule la circulation sanguine, resserre les muscles faciaux, rééquilibre l’hydratation, réduit les impuretés et les toxines et accroît l’éclat de la peau.

Le masque

Quand à lui, il traite en profondeur, avec des actifs ciblés pour toutes sortes de problématiques, comme la peau sèche, sensible, grasse, atone, déshydratée.
Ils existent sous différentes formes : crèmes (les plus courants), en gel, platre, chauffant, plastifiant. Et différents types de masques dont les plus fréquents sont les masques hydratants, les masques apaisants, les masques tenseurs, les masques anti-taches et les masques purifiants.
Ils se rincent ou se décollent aprés séchage, ou rigidification. Le temps de pause peut varier de 10 à 20 mn et fait partie des étapes relaxantes et traitantes du soin visage.

Les masques hydratants du visage
Ils ont -comme leur nom l'indique- pour but d' "hydrater" la peau. Ils ont donc pour fonction de lutter contre la peau sèche et contiennent généralement des substances qui vont recouvrir la peau et l'empêcher de se perdre de l'eau (restauration du film hydrolipidique) et des substances "hydratantes" qui vont s'accumuler dans la couche superficielle de la peau (couche cornée)

Masques apaisants pour le visage
Les masques apaisants ont pour but de lutter contre les irritations de la peau, les intolérances et les hypersensibilités de la peau du visage et contiennent généralement des substances ayant des propriétés "anti-inflammatoires" et des actifs "hydratants"

Masques tenseurs ou raffermissants pour le visage

Les masques tenseurs ou raffermissants ont pour but de lutter contre les ridules du visage et contiennent généralement des substances ayant un effet "tenseur" ou "lifting" , des substances éliminant les cellules superficielles de la peau ("exfoliation") du type acides de fruits et des actifs "hydratants"

Masques anti-taches pour le visage
Ils ont pour but de lutter contre les pigmentations de la peau et les taches brunes solaires. Et contiennent généralement des substances ayant des propriétés légèrement dépigmentantes et des substances éliminant les cellules superficielles de la peau ("exfoliation") du type acides de fruits

Masques purifiants pour le visage
Les masques "purifiants" ont pour but de lutter contre la séborrhée du visage (peau grasse et luisante, souvent associée à l'acné, aux pores dilatés...).Ils contiennent généralement des substances ayant pour propriété de réduire la séborrhée, d'absorber et de drainer le sébum (argile...) Et des substances éliminant les cellules superficielles de la peau ("exfoliation") du type acides de fruits



Lesateliersdubienetre06.overblog.com

Soins visage proposés à l'Atelier du Bien-Etre, possibilité de formation gratuite pour tout achat de produits suivant protocole

Partager cet article

Repost 0

Le Maquillage pourquoi ? L'importance de l'apparence physique pour notre relation avec notre entourage et notre bien-être

Publié le par LES ATELIERS DU BIEN-ETRE

Se maquiller pour être soi

Cours d'automaquillage à domicile, seule ou en groupe, idée animation d'une après midi entre amies ! Infos et tarifs au 06 62 36 25 18

Futile, le maquillage ? Pas lorsqu’il est considéré comme un moyen de se sublimer ou de se réconcilier avec son image. Certaines le prennent comme un jeu, d’autres n’envisagent pas la vie sans lui. Peu importe la manière, pourvu qu’il y ait le plaisir…

Caroline Desages

"Fond de teint clair “pour que ça ait l’air naturel”, rose aux joues, trait de khôl, soupçon de Rimmel et, pour finir, “l’essentiel” : un rouge à lèvres carmin », énumère Jacqueline, 78 ans. Depuis qu’elle a 18 ans – et parce l’homme qu’elle a épousé aimait les femmes fardées –, le rituel est immuable. Ce n’est qu’une fois qu’elle s’est maquillée qu’elle se sent vraiment « elle ». Selon Marie-Louise Pierson, mannequin devenue psychanalyste, « être soi » est ce qui doit guider les femmes. « Se maquiller pour répondre au besoin d’être regardée par l’autre, ce n’est pas la bonne démarche, affirme-t-elle. L’important est d’abord d’être en accord avec sa propre image, voire, pour certaines de mes patientes, de parvenir à la trouver. Si, pour y arriver, cela passe, comme pour Jacqueline, par le fait d’être fardée dès le saut du lit, pourquoi pas ? »

Opter pour le naturel

Je vous propose des cours de maquillage. Renseignements au 06 62 36 25 18

La mise en valeur d’un visage doit être la finalité du maquillage : « Je n’aime pas entendre dire que “c’est réussi”. Les vrais compliments sont ceux que l’on adresse à mes modèles : “Ton teint est lumineux”, “Ton regard ressort de façon incroyable”, etc.

L’important est de valoriser la beauté cachée et non l’outil, qui m’a simplement permis de la mettre en évidence. » C’est d’ailleurs ce qui pèche encore souvent chez les femmes, apparemment plus expertes aujourd’hui qu’il y a vingt ans : « Mieux informées, elles bénéficient d’un choix de produits incroyables, plus performants les uns que les autres », Mais cette abondance d’informations et de produits n’apprend pas forcément à mieux manier fard à paupières, mascara ou eye-liner. « Elles manquent encore de légèreté et de subtilité dans leur geste, estime-t-elle, celui qui révèle nos plus beaux traits, la couleur d’un œil ou le velouté d’une joue. »

Se maquiller pour paraître naturelle, est-ce tellement paradoxal ? « Cette quête exprime le souhait de transcender sa nature profonde en révélant ce qui nous définit intérieurement, analyse Catherine Aimelet-Périssol, psychothérapeute et auteure avec Sylvie Alexandre deMon corps le sait (Robert Laffont, 2008).

Le maquillage, par un jeu d’ombre et de lumière, fait parler les yeux, la douceur d’une peau, et montre aux autres celle que nous voulons qu’ils voient, celle que nous sommes… en mieux. »

Se réapproprier son image

Quel maquillage pour votre personnalité ? Faites le test pour le savoir !

La fonction essentielle du maquillage ne se trouverait-elle pas aussi dans le geste et l’intention ? Clémentine Jaraud voit dans le fait même de se farder une dimension thérapeutique : « Soigner son apparence est un premier pas vers le mieux-être. Lorsque je n’ai pas assez dormi par exemple, je me fais les yeux, cela réveille mon regard et, d’une certaine façon, m’aide à surmonter la fatigue. »J' intervient auprès de femmes atteintes d’un cancer à La LIgue contre le cancer à Nice. « Pour elles, se sentir belles malgré la maladie est une étape essentielle dans le processus de guérison,. Et le geste compte plus que le résultat. Certes, j’interviens sur des aspects concrets, la perte des cils ou des sourcils, mais l’important, c’est le toucher enveloppant, fluide et rassurant. » Un contact que je trouve très spirituel : « Il s’agit d’aider la malade à se réapproprier son corps et son visage. » Retrouver une « bonne mine » offre une image rassurante pour l’entourage. Le maquillage dit l’envie d’être regardée comme une femme et non comme une malade, le regard des autres étant fondamental dans le processus de reconstruction.

Catherine Aimelet-Périssol perçoit également cette fonction profonde du « soin de soi » dans le maquillage : « Les jeunes filles commencent à se farder à l’adolescence, au moment où elles cessent de bénéficier des soins de leurs parents, notamment de leur mère », explique-t-elle. Se poudrer le visage ou surligner ses yeux est une manière d’entrer en contact avec soi, dans un geste qui peut rappeler la caresse maternelle.

Oser s'exprimer

« Se redécouvrir par le plaisir" . Quand vous vous amusez, que vous jouez avec les textures et les couleurs, le résultat a un effet positif, vous le constatez dans le regard des autres ».

Se maquiller, c’est finalement une façon de communiquer avec autrui, de lui dire que, aujourd’hui, on est heureuse, amoureuse, ou d’humeur facétieuse. Ambre, chanteuse de 24 ans, n’envisage pas de sortir la peau nue. Mais elle revendique jouer avec les codes : « Un jour femme fatale, le lendemain rockeuse à l’oeil charbonneux… En fonction de mon état d’esprit, je me glisse dans la peau d’un personnage qui me représente telle que je me sens ce jour-là. »

Attention toutefois à ne pas tomber dans l’outrance. Un rien peut tout changer. « L’objectif n’est pas d’être dans le spectacle, le camouflage ou la transformation, mais dans la mise en valeur de celle que l’on est.

Il suffit par exemple, si on a l’habitude d’appliquer son fond de teint au doigt de passer à l’éponge, de choisir un jour de le faire par petites touches, dans un mouvement « plus tendre », plus léger.

Toutes les femmes méritent de se trouver belles, et c’est souvent dans ce qu’elles croient être un défaut que se niche le charme. « Lorsqu’une femme se maquille pour cacher ce qu’elle n’aime pas, le geste perd de sa douceur, commente Catherine Aimelet-Périssol. C’est une conception plus rude, un usage défensif du maquillage. Le résultat en sera moins bénéfique. » L’âge ne doit pas être perçu comme un obstacle, ajoute le directeur artistique : « Il y a de l’élégance et de la sensualité dans une bouche qui tombe légèrement, une paupière un peu lourde. Tout est question de lumière. Plus la femme est mûre, plus le teint est travaillé en transparence. Il ne faut pas essayer de camoufler à tout prix. »

Si Julie, journaliste de 35 ans, se maquille très peu au quotidien, elle a récemment découvert le pouvoir du rouge à lèvres. « Avant, je n’aurais jamais osé, tout juste si j’assumais un gloss transparent. Et puis, un soir, encouragée par une amie, j’ai tenté le rouge “qui claque”. Une révélation ! L’assurance que le rouge me procure est bien réelle. Avec lui, je m’autorise à séduire, à laisser s’exprimer la femme fatale qui sommeille en moi. »

Plus que la technique ou le choix des couleurs, ce qui importe finalement, c’est le sens que l’on choisit de donner à son maquillage. « Nous n’avons pas à devenir une autre pour correspondre à une beauté stéréotypée. Le bon goût existe, c’est un fait. Mais tout le monde a le droit de faire des fautes d’orthographe. C’est la liberté des femmes qui est en jeu », conclut Marie-Louise Pierson.

Mon coaching va vous aider à progresser « globalement » sur votre projet de vie et je vous accompagne dans le cheminement qui vous permettra de vous réaliser entièrement.

  • Définir clairement votre projet de vie
  • Mettre de l'ordre dans vos différents projets vie personnelle et professionnelle.
  • Aligner vos choix
  • Identifier et Apprendre à Gérer vos émotions et vos sources de stress.
  • Consolider vie personnelle et travail.
  • Contracter de saines habitudes de vie pour Édifier votre qualité de vie.
  • Simplifier votre vie et amplifier votre efficacité.
  • Mettre en place votre projet professionnel pour Maintenir une croissance financière.
  • Élever votre sphère d'influence et d'autorité.
  • Étoffer votre présence et votre leadership.
  • Éveiller votre créativité et votre originalité.
  • Maintenir une clarté d'esprit.
  • Adopter une communication saine et constructive.
  • Demeurer authentique et intègre.
  • Savoir vous positionner face aux enjeux.
  • Être organisé, efficace, efficient et productif.
  • Développer votre adaptabilité et votre versatilité.
  • Fortifier votre niveau d'énergie et de concentration.
  • Demeurer centré, au cœur d'un tourbillon.
  • Gérer judicieusement votre charge de travail.
  • Garder le focus sur les objectifs visés.
  • Mettre de l'ordre dans vos idées.
  • Développer des stratégies pour relever les défis ou pour maximiser les opportunités.
  • Amener des projets à terme avec brio.
  • Développer de nouvelles compétences, de façons d'être et de faire.
  • Maximiser votre rendement et votre contribution.
  • Déceler et modifier vos comportements, vos habitudes, vos stratégies limitant votre avancement.
  • Prendre des décisions éclairées.
  • Augmenter votre stabilité et votre solidité.
  • Hausser votre assurance et votre visibilité.
  • Accroître revenus et rentabilité.
  • Instaurer des structures et des procédures.
  • Optimiser vos forces, vos talents, vos compétences et vos expertises.
  • Comptabiliser l'impact concret de vos accomplissements.
  • Planifier une carrière stimulante et enrichissante.
  • Vous repositionner dans votre travail.
  • Obtenir une promotion ou un poste convoité.
  • Apprendre à faire et à prendre votre place.
  • Vous connecter à votre intuition.
  • Composer judicieusement avec votre succès.
  • Accroître votre intelligence émotionnelle.
  • Comprendre les dynamiques des relations.
  • Établir des relations saines et solides.
  • Gérer des conversations défiantes.
  • Comprendre et résoudre les conflits d'employés.
  • Négocier efficacement des situations de crises.
  • Communiquer avec confiance les évaluations et les rétroactions
  • Contrôler vos émotions lors de discussions défiantes.
  • Mobiliser vos employés et augmenter leur niveau d'engagement.
  • Stimuler le rendement et la collaboration.
  • Créer une synergie d'équipe favorable aux changements et aux renouvellements.

Bienvenue dans votre « Gym de Vie » !

Choisir d'exploiter votre plein potentiel demande de prendre un engagement envers vous-même. Cela exige d'être traité en priorité, au quotidien.

Reprendre contact avec vos valeurs profondes, avec votre cœur, accepter de réévaluer vos priorités et vos objectifs et mettre à jour ce que sont vos fondements personnels et professionnels, nécessitent d'y investir une attention constante. C'est un entraînement de tous les jours. Une véritable gymnastique de vie!

J'ai donné un nom à cette vision des choses : je l'ai baptisée le Gym de Vie. J'estime que c'est le meilleur moyen de garder contact avec cette démarche et lui préserver un caractère évolutif. Dans le Gym de Vie, vous êtes un athlète à l'entraînement.

Pour plusieurs, l'entraînement physique aide à garder la forme et à se sentir bien dans leur corps et dans leur tête. Un entraînement similaire peut aussi être envisagé pour optimiser la vitalité et accéder à l'ensemble des capacités de la personne entière que vous êtes, profondément.

  • Transcender les limites pour atteindre l'excellence.
  • Entretenir la souplesse pour nourrir une ouverture d'esprit.
  • Augmenter l'endurance pour mieux surmonter les défis.
  • Entraîner le cœur à suivre un rythme qui respecte les valeurs profondes.
  • Approfondir la respiration, pour maximiser l'« inspiration ».
  • Développer la capacité d'apprendre d'autres habiletés.

Cette illustration de l'impact du Gym de Vie exprime parfaitement mon rôle de coach. Je peux vous aider à faire ressortir vos forces et vos habiletés pour vous permettre de performer au maximum, comme un athlète pour qui la plus haute marche du podium est soudainement à portée de main.

Alors dites-moi, quel marathon de vie aimeriez-vous entreprendre aujourd'hui?

Le maquillage : cacher ses imperfections et mettre en avant ses atouts
Le maquillage : cacher ses imperfections et mettre en avant ses atouts

Le maquillage : cacher ses imperfections et mettre en avant ses atouts

Corriger son teint

Corriger son teint

Réveler son éclat

Réveler son éclat

Corriger les défauts, comment une coiffure peut-elle vous révéler ?

Corriger les défauts, comment une coiffure peut-elle vous révéler ?

Un avant aprés qui en dit long

Un avant aprés qui en dit long

Partager cet article

Repost 0

Régime détox - cru-cuit & la rétention d'eau

Publié le par LES ATELIERS DU BIEN-ETRE

A s'afficher sur le frigo, pour tenir bon.
A s'afficher sur le frigo, pour tenir bon.
A s'afficher sur le frigo, pour tenir bon.
A s'afficher sur le frigo, pour tenir bon.
A s'afficher sur le frigo, pour tenir bon.
A s'afficher sur le frigo, pour tenir bon.
A s'afficher sur le frigo, pour tenir bon.

A s'afficher sur le frigo, pour tenir bon.

Vous souhaitez faire un régime détox mais vous avez besoin d'être coatcher.

Voici mes coordonnées : Sylvia, esthéticienne, conseil en image, harmonisation des énergies : lesateliersdubienetre@hotmail.fr.

Assaisonner les crudités avec de l’huile de pépin de raisin et jus de citron.
Pas de pain, des biscottes sans sel, 6 par jour, répartition au choix.
Ne pas boire mangeant, mais boire 1litre d’Évian dans la journée..
Pas de sel ni de poivre.

Petit - Déjeuner :

Jus de pamplemousse, 1 tasse de café ou de thé avec au max un morceau de sucre tous les matins.

Lundi : drainer le foie
A chaque repas une épaisse tranche de jambon de Bayonne avec 200 gr de carottes râpées.

Mardi : stimuler les reins + élimination de l’eau dans les tissus
A chaque repas 200gr de blanc de poulet haché et une solide portion de haricots vert cuit à l’eau.

Mercredi : nettoyer la vésicule biliaire et éliminer la cellulite
La journée sera végétarienne, des tomates en quantité voulue : natures ou en salade parsemées de persil ou toutes herbes aromatiques. Au moins 4 yaourts ou plus sans sucre, le premier le matin à jeun.

Jeudi : débarrasser l’intestin et dégonfler l’estomac
200gr de bœuf grillé par repas. Avant de dormir prendre une cuillère à café de confiture de figue pour débarrasser l’intestin.

Vendredi : élimination des graisses
Préparer une grosse salade de chou rouge ou blanc râpé, cru, assaisonné comme d’habitude, croquer au moins 7 pommes dans la journée.

Samedi : repos du système digestif
Deux côtelettes d’agneau bien grillées par repas suivies de 2 œufs ou 60 gr de gruyère.

Dimanche : ouffffff
Le jour critique, normalement perte de 3.5 a 5 kilos. Manger modérément et equilibré.
Exemple d'un repas qui fait plaisir :
Entrée : Tomate mozza
Plat : Bonne purée avec Jambon
et un petit dessert.

Mais avec des DOSES RAISONNABLES!

Si vous voulez le refaire, laisser passer 3semaines entre chaque semaines de régimes. et pendant ces 3semaines là, manger de tout mais modérément. Prendre une petite assiette et ne pas se resservir.

Faites-vous de la rétention d’eau ?

Les causes principales de rétention d'eau sont les suivantes :
- Une mauvaise circulation veineuse : la rétention d'eau se manifeste alors le plus souvent par un gonflement au niveau des chevilles et des pieds, où le retour veineux est moins bon.
- Un dysfonctionnement lymphatique (maladie congénitale) peut aussi être à l'origine de rétention d'eau. Les gonflements peuvent survenir n'importe où sur le corps.
- Un déséquilibre hormonal : une grossesse, laménopause, les menstruations, une pilule mal dosée ou un traitement hormonal (oestrogènes, thyroïde, cortisone). Les gonflements peuvent survenir n'importe où sur le corps.
- Un déséquilibre alimentaire : trop de sel, un manque de protéines, une intolérance au gluten ou au lactose peuvent provoquer des gonflements. Les gonflements surviennent le plus souvent dans les membres.
- Suite à une inflammation : lors d'un traumatisme, d'une entorse par exemple, l'organisme sécrète une substance qui perméabilise les vaisseaux sanguins, pour agir rapidement et efficacement sur les lésions.

Rétention d’eau : réduisez le sel !

Pourquoi ? "L'eau est attirée vers les milieux les plus concentrés", explique le Dr Blanchemaison, angiologue. Quand on mange trop salé, il y a trop de sel dans les tissus, ce qui y attire l'eau. Les gonflements peuvent alors survenir dans n'importe quelle partie du corps.

Que faire ? "L'organisme a besoin de très peu de sel pour fonctionner : entre 4 et 6 g par jour". Aujourd'hui, la consommation journalière de sel des Français s'élève à 12g. "Il y a du sel partout, dans les biscuits, les plats préparés..." Favorisez les produits frais, cuisinés maison, pour contrôler la quantité de sel. Évitez aussi les olives, les cornichons, la charcuterie et les produits fumés qui sont riches en sel."
Mise en garde : "La première cause de décès chez les femmes de plus de 50 ans est l'AVC, et l'une des principales causes de l'AVC est la surconsommation de sel."

Rétention d’eau : mangez des protéines

Pourquoi ? Si l'on ne mange pas assez de protéines (viandes, poissons, oeufs...), le sang en contient alors trop peu. Or l'eau étant attirée par les milieux plus concentrés, elle passe du sang vers les tissus, et n'est pas réabsorbée. Des gonflements peuvent alors apparaître, le plus souvent dans les jambes.

Que faire ? Évitez les carences ! La dose moyenne conseillée est de 0,8g par kg de poids de corps. Concrètement, un homme adulte a besoin en moyenne de 55 à 65 g par jour, une femme de 45 à 55g.
Mise en garde : "Les problèmes de carences en protéines sont fréquents chez les végétariens et végétaliens", explique le Dr Blanchemaison. "Il faut penser à consommer des protéines végétales". On trouve des protéines végétales dans les oléagineux (noix, noisettes, amandes...), les céréales complètes et les légumineux (riz, blé, lentilles, haricots secs, quinoa, soja...).

Rétention d’eau : faut-il prendre des produits drainants ?

Pourquoi ? Les produits drainants peuvent aider le corps à se défaire de son excès en eau en la redirigeant vers le sang, qui la conduit ensuite aux reins avant qu’elle soit éliminée par l'urine.
Que faire ? Il existe trois types de drainants :
- Les draineurs : légers et naturels, ils offrent de bons résultats, et sont sans danger. Parmi eux, on trouve l'hamamélis, la vigne rouge ou le fragon, disponibles sous forme de compléments alimentaires en pharmacie.
- Les aquarétiques : ce sont des associations de plantes ou de produits chimiques, qui ont des effets diurétiques légers. On peut les trouver en pharmacie sans ordonnance.
- Les diurétiques : ils sont très efficaces, mais dangereux : "Ils peuvent provoquer de graves dommages sur les reins et éliminer le potassium dont le corps a besoin", explique le Dr Blanchemaison. "Les diurétiques sont réservés à des patients dont la maladie - cardiaque, rénale ou hépatique - provoque de la rétention d'eau". On les trouve en pharmacie, sous ordonnance.
Mise en garde : Les diurétiques sont un médicament : ne jamais faire d'automédication, demandez toujours l'avis de votre médecin.

Rétention d’eau : les massages sont efficaces ( et oui, encore le massage)

Pourquoi ? Le drainage permet de supprimer l'eau en excès dans les tissus. Par des massages ou des exercices travaillant les muscles profonds (les muscles les plus près des os), on aide le corps à éliminer l'eau accumulée.

Le drainage est en général dispensé sur les bras et les jambes.
Que faire ?
Le drainage passif : Il s'agit en général d'un massage réalisé en institut ou chez un kinésithérapeute, où il est remboursé en cas d'oedème.
Le drainage actif : "Travailler les muscles profonds permet d'améliorer la circulation et de diminuer la rétention d'eau", explique le Dr Blanchemaison. Il conseille de favoriser les sports de fond (natation, bicyclette, marche...) et suggère le vélo-aquatique (en clubs d'aquabiking) : "l'effort est doux, les mouvements sont longs, et font travailler tous les muscles de la jambe, pendant que l'eau la masse."

Rétention d’eau : Évitez la chaleur

Pourquoi ? L'exposition à la chaleur tend à dilater les vaisseaux sanguins, les rendant moins perméables. Ainsi l'eau circule plus facilement du sang aux tissus où elle y est facilement retenue. Quand on a une mauvaise circulation sanguine, avec un faible retour veineux, on est particulièrement sensible aux gonflements dus à la chaleur.

Que faire ? Il n'y a pas de solution miracle contre la chaleur. Les douches d'eau fraîche sur les membres inférieurs peuvent atténuer les gonflements. Surélever les jambes et éviter de rester debout trop longtemps permettent aussi de diminuer la rétention d'eau. Lors des fortes chaleurs, surélevez légèrement votre matelas au niveau des pieds, cela facilitera la circulation du sang pendant votre sommeil.
Mise en garde : Si vous avez tendance à avoir des gonflements lorsque vous vous exposez à la chaleur, parlez-en à votre médecin.

Rétention d’eau : évitez les vêtements serrés !

Pourquoi ? Une circulation sanguine gênée ou obstruée peut favoriser la rétention d'eau. Généralement, ce genre de gonflements se manifeste dans les pieds, chevilles et jambes.

Que faire ? Pour éviter de trop gêner la circulation du sang, surtout lorsqu'elle tend à être paresseuse (dans les extrémités par exemple), il faut éviter de porter des bas, chaussettes, ou des vêtements trop serrés. Si vous avez tendance à gonfler, il existe des bas de contention, qui font pression sur le bas de la jambe, et lâchent la pression sur les parties plus hautes : cela aide le sang à circuler, et évite les gonflements au niveau des pieds et des chevilles. Aussi, surélevez vos jambes dès que vous le pouvez, pour améliorer le retour veineux.
Mise en garde : Les bas de contention sont particulièrement utiles en avion, ou si l'on reste longtemps debout et que l'on a des problèmes de circulation. Ils sont pris en charge par la CNAM sur prescription médicale.

Rétention d’eau : Attention au gluten et au lactose

Pourquoi ? "Chez certaines personnes, explique le Dr Blanchemaison, angiologue, la rétention d'eau peut provenir d'une simple intolérance au gluten ou au lactose". Ces gonflements apparaissent le plus souvent sur les paupières et les doigts. Dans quels aliments sont-ils présents ? On peut trouver des aliments sans gluten au supermarché. Le gluten se retrouve le plus souvent dans les aliments contenant du blé, de l'orge, du seigle... Le lactose se retrouve majoritairement dans les produits laitiers : le mieux reste de se référer aux étiquettes.

Que faire ? Pour en avoir le coeur net, le mieux est encore d'essayer de se passer de gluten, ou de lactose, pendant 10 à 15 jours. "Si on voit disparaître les gonflements, c'est qu'il s'agissait bien d'une intolérance au gluten ou au lactose".
Mise en garde : Il existe différents facteurs provoquant de la rétention d'eau. Si l'arrêt de gluten ou de lactose ne donne aucun résultat, il faut consulter votre médecin

Partager cet article

Repost 0

Pervers narcissique : comment le démasquer

Publié le par LES ATELIERS DU BIEN-ETRE

5 signes que vous êtes dans une relation toxique et épuisante

5 signes que vous êtes dans une relation toxique et épuisante

« Faites confiance à votre instinct. Il vaut mieux que les erreurs soient les vôtres, plutôt que celles de quelqu’un d’autre. » -Billy Wilder

Je les appelle des relations toxiques parce que notre »moi » authentique disparaît pour laisser place à quelqu’un ou quelque chose d’autre, oubliant tout ce qui était naturel pour vous dans le processus.

Le peu que nous savons est que notre désir d’être agréable et accepté bloque le processus naturel de croissance.

Alors que certaines relations difficiles peuvent nous ouvrir les yeux sur de nouvelles perspectives et développer notre conscience, évidemment certaines nous étouffent et entravent notre développement. Notre intuition nous avertira d’une façon ou d’une autre. Elle nous le dit, le changement et la croissance devraient se sentir bien!

Il est important de savoir quand vous êtes dans une relation toxique afin de pouvoir choisir quelque chose de mieux pour vous.

Quand j’étais dans mes relations toxiques, j’ignorais mon intuition en faveur de mon esprit logique, qui m’a dit que c’était pire de perdre cette personne plutôt que de vivre avec elle/lui. Mais notre intuition le sait mieux, contrairement à notre esprit, sa seule motivation est notre bonheur.

5 signes que vous êtes dans une relation toxique

« Le toxique » n’implique pas seulement des dommages évidents comme la violence physique, le vol, ou les injures. Il représente également l’ensemble des troubles internes qui résulte d’une relation malsaine. Je voudrais partager comment j’ai appris à reconnaître quand j’étais dans une relation qui ne me convenait pas. Voici 5 signes qui vous indiquent que vous êtes dans une relation toxique typique :

1. Vous avez l’impression de ne rien faire de bien

  • L’autre personne vous rabaisse constamment en vous disant que n’êtes pas assez bon. Il se moque de votre personnalité, et vous avez honte la plupart du temps. Vous vous sentez pardonné seulement lorsque vous acceptez les traits de personnalité de la personne qui vous juge.

2. Tout tourne autour de la personne et on ne parle presque jamais de vous

    • Vous aussi vous avez des sentiments, mais l’autre personne ne prendra pas toujours le temps de les écouter attentivement. Vous ne parvenez pas à avoir une vraie conversation où on écoute, considère et respecte votre opinion. Au lieu de connaître vos sentiments à 100%, ils trouvent une façon de tout faire tourner autour d’eux. Il semble que ces gens apprécient tout particulièrement avoir le dernier mot.

3. Vous n’arrivez pas à profiter pleinement des bons moments avec cette personne.

  • Chaque jour apporte un nouveau défi. Il semble qu’ils sont toujours en train de vous critiquer ou de critiquer un de vos proches. Leur tentative de contrôler votre comportement est une tentative pour contrôler votre bonheur et parfois même jusqu’à avoir une emprise sur votre volonté.

4. Vous êtes mal à l’aise quand vous êtes avec cette personne

  • Vous ne vous sentez pas libre d’exprimer votre opinion. Vous devez montrer un autre visage juste pour être accepté par cette personne. Vous réalisez que vous ne vous reconnaissez même plus et vous pouvez même vous retrouver à dire et faire des choses avec lesquelles vous n’êtes pas entièrement d’accord uniquement pour ne pas créer de problèmes avec cette personne.

5. Vous n’avez pas le droit de grandir ni de changer

  • Dès que vous voulez grandir et vous améliorer, l’autre personne répond avec moquerie et incrédulité. Il n’y a pas d’encouragement ou de soutien pour vos efforts. Au lieu de cela, ils vous garderont coincé dans les vieux jugements en insistant sur le fait que vous n’êtes pas capable de faire des choses de vous-même ou de réussir.

Même si vous ne connaissez qu’un de ces signes, vérifiez que votre relation ne vous fasse pas plus de mal que de bien. Évaluez votre relation et ce qu’elle vaut pour vous. Adoptez les réponses qui viennent de votre intuition, car elle vous souhaite le meilleur, et cette relation pourrait ne pas être ce qu’il y a de mieux pour vous. Agissez en fonction de votre intuition. Vous ne serez pas déçu.

Peut-être que vous choisirez de parler de vos sentiments avec l’autre personne, ou que vous déciderez de mettre plus de distance entre vous deux. Si vous vous sentez mal à l’aise ou instable dans la relation, il est important de ne pas attendre que les effets de ces souffrances se transforment en dépression. Prendre des mesures est la meilleure médecine.

Original concept Yvette Bowlin édité par Kristopher Love

Le pervers narcissique est un beau parleur... Charmeur, l’autre est en quelque sorte un miroir dans lequel il aime à se voir sous un beau jour. Typiquement, le pervers narcissique est un être intelligent disposant le plus souvent d’une certaine notoriété. Et son ambition démesurée l’a parfois amené vers des postes hauts placés. Cette quête incessante de valorisation personnelle est liée à une faille narcissique, un ego abîmé trouvant ses racines dans l’enfance. Sa fragilité est indéniable et ne doit pas être oubliée. Mais elle le conduit à dénier totalement l’existence de l’autre en tant qu’ « individu » et à le considérer à la place comme « objet » éventuellement exploitable. Il répond à l'image du « vampire », à quelques détails près. L’estime qu’il a de lui-même étant défaillante, il se nourrit de l’autre pour ne pas dépérir... Le pervers est un « Machiavel » qui opère une manipulation sans affects, et peut rester insensible à la souffrance d’autrui. Typiquement, le pervers est le plus souvent un homme, et la manipulatrice une femme. Ces déviances sont de plus en plus fréquentes, et semblent être les symptômes d’une époque contemporaine prônant l’individualisme et l’égocentrisme. Comment agit un pervers narcissique ? N’est pervers narcissique que celui qui utilise de façon prolongée des mécanismes pervers. Le recours temporaire à ces ‘moyens’ ne suffit pas pour être qualifié de « pervers narcissique ». > Il séduit… Au tout début, c’était l’homme (ou le boss) idéal… Charmeur et charmant, il sait flatter là où ça fait du bien, et chatouiller là où on l’attend. Il choisira plutôt une ‘proie’ susceptible d’être touchée, séduite, le plus souvent fragile. Puis il cherchera la proximité. > …et vise l’asservissement. Une fois la phase de séduction accomplie, il cherchera à asservir l’autre, celui ou celle dont il se sera ainsi rapproché. Le pervers narcissique a besoin de l’autre, non pas en tant que personne, mais en tant que moyen. Moyen de se valoriser, de combler son vide intérieur omniprésent. Pour garder l’autre à ses côtés, le pervers narcissique se rendra indispensable et parviendra insidieusement à rendre l’autre dépendant. Ce dernier aura fini par s’isoler, se renfermer dans un cercle vicieux où dominent recherche d’approbations et mauvaise estime de soi. Pourquoi ? Parce que le pervers enfonce, puis rassure, et rend ainsi l’autre dépendant. Il cherche à dévaloriser… pour mieux dominer. De par sa fragilité et la confusion que le pervers a propagé, la ‘victime’ se retrouve quasi paralysée, empêchée d’avancer et de voir les choses avec objectivité. Alors que le pervers narcissique continue à se montrer sous son beau jour auprès de son entourage, il ‘démonte’ les ressources personnelles dont disposait fragilement sa victime. Sans défense, fragilisée et isolée, la victime est alors exposée à un risque d’effondrement psychique et de dépression. > La manipulation par les mots La parole est son instrument d’attraction… et de domination. Le pervers narcissique manie les mots avec brio et agilité. C’est le principal outil dont il dispose pour séduire puis rabaisser, et se mettre en avant. Pas de violence physique, mais de la violence verbale à bas bruit. De petites manipulations verbales quotidiennes en retournements de situation, le pervers narcissique détourne tout dialogue vers une culpabilisation, ou une dévalorisation de sa ’victime’. De ce conflit, le pervers narcissique ressort fier et accompli, insensible au désarroi qu’il a engendré. Y a-t-il un profil-type de la victime ? Oui. Les personnes les plus à mêmes de tomber dans les filets du pervers narcissique ont généralement une faible estime d’elles-mêmes et une soif affective. La fragilité peut-être aussi contextuelle, comme l’arrivée dans un pays étranger ou dans un nouveau travail où l’on doit faire ses preuves. Comment s’en sortir ? Le plus difficile est d’abord de prendre conscience de la situation et de l’accepter. Pourquoi ? Parce que le plus souvent, les capacités de discernement de la victime ont fini par s’évaporer… dans le nuage de confusion que le pervers narcissique a provoqué. Partagée entre des sentiments confus et contradictoires, le besoin de tendresse et d’affection, la victime se retrouve presque aveuglée. La prise de recul est alors nécessaire et indispensable pour mieux juger la situation et décider de la suite à donner. Prendre du recul, mais comment ? > En s’informant De nombreux témoignages écrits, et de livres sur les sujets sont disponibles en librairie. N’hésitez pas à en tirer parti. S’informer permet de mettre des mots sur des vécus jusque là indescriptibles, de mieux comprendre, et donc de mieux distinguer le bon et le mauvais de la situation. > En réveillant les liens avec l’entourage C’est d’abord auprès des proches que l’aide doit être sollicitée. Même si cela peut paraître évident et aisé, c’est parfois plus difficile qu’on ne le croit. En effet, le pervers narcissique amène le plus souvent sa ‘victime’ à s’isoler de son entourage, et plus particulièrement des personnes desquelles il se méfie et risque d’être ‘démasqué’. L’entourage restant est donc celui qui a su rentrer dans le jeu du pervers et en être séduit. Le risque est de demeurer incompris par ces derniers, trop pris dans l’idéalisation du personnage. Aussi, la difficulté sera de renouer les relations desquelles la ‘victime’ s’était progressivement éloignée. Un tri naturel de l’entourage pourra s'en suivre à l’occasion : les relations basées sur des préoccupations égoïstes fondront naturellement, et celles plus saines et plus sincères pourront se développer. Avoir un entourage proche et sincère et des relations saines, est rassurant, et permet de se solidifier devant l’adversité. De plus, leur avis plus objectif, car plus distancié, pourra être utile et sécurisant. > En trouvant de l’aide auprès d'associations Plusieurs associations de victimes existent et méritent d’être sollicitées. Parler, raconter ses expériences à une ancienne victime d'un pervers narcissique, ou un psychologue spécialiste de la question, peut aider à prendre du recul et à se déculpabiliser. > En se reconstruisant personnellement Le pervers narcissique est à haut potentiel destructeur, et ce d’autant plus que sa ‘victime’ est fragile. Après une telle expérience, les fondations psychologiques sont affaiblies, voire ‘démontées’. Un travail personnel devra être entrepris, de façon à réassembler les diverses pièces du puzzle éparpillées. Se retrouver, reprendre un dialogue sain avec soi, et se reconstruire… Cette reconstruction pourra passer par le soutien des proches, mais aussi par une aide professionnelle. Débuter une thérapie (psychanalytique ou autre) permettra de parler, mettre des mots sur un vécu et ainsi prendre de la distance par rapport à ce dernier. Le but n’est pas de redevenir comme avant, mais de comprendre ce qui s’est passé, et pourquoi ça s’est passé… Pour ne pas recommencer ; et se renforcer psychiquement et narcissiquement. Quel comportement adopter face à un pervers narcissique? N’oublions pas que le pervers narcissique est un individu particulièrement fragile. Son gouffre intérieur est tel qu’il est susceptible de s’effondrer, voire de se suicider s’il en prend conscience. S’il est tentant et le plus souvent justifié de lui faire remarquer ses dysfonctionnements et attitudes inadaptées, il est encore préférable de prendre de la distance ! La prise de distance physique n’étant pas toujours possible, il est important de prendre un recul psychique par rapport aux conduites et propos du pervers narcissique. Ou au moins de feindre l’indifférence.

LE LOURD SECRET DU MANIPULATEUR PERVERS

Les pervers narcissiques se protègent. Ils ont en eux un secret qui ne doit surtout pas être percé à jour et encore moins divulgué. Ils ont une faiblesse, leur orgueil démesuré, un manque, l’empathie et l’affect, une faille, leur manque de construction, leur régression infantile à la moindre contrariété. Leur susceptibilité est sans limite, et comme un enfant, ils se mettront dans une colère noire si vous leur faites le moindre reproche ; tout autant ils se plaindront si vous ne vous occupez pas d’eux comme on s’occupe d’un petit enfant. Mais là où un enfant pleurera, va taper du pied, ils useront de leur force verbale pour vous critiquer, vous blesser, vous dénigrer. Et si la forme peut être très calme, écoutez le fond. Les mots dits posèment peuvent faire de plus grands ravages que les grosses colères.

Vous vous sentirez à votre tour comme un enfant, un enfant puni, incompris. Un enfant rejeté.

Ils se nourissent de faux semblants que vous ne devez sous aucun prétexte remettre en question.

C’est pouquoi, même lorsque c’est vous qui leur parlez, c’est en fait eux qui parlent à travers vous. Les pervers narcissiques mettront toute leur énergie et leur pouvoir de suggestion pour que vous suiviez leur script. Si vous veniez à vous en écarter, ils ne vous laisseraient pas poursuivre.

En d’autre termes, vous êtes un peu leur mégaphone. Ils peuvent aussi parler pour vous. N’oubliez pas que le pervers narcissique vous chosifie. Votre présence se justifie uniquement dans la mesure où vous lui prêtez toute votre attention et lui de son côté fera tout ce qu’il faut pour que cela reste à sens unique. Que demander de plus à une relation !!!

N’oubliez pas non plus qu’ils sont prédateurs. Vous êtes des proies. Ce qu’ils cherchent et jalousent ? Vous. Ce que vous êtes. Vos qualités. Votre empathie. Votre intelligence. Votre don du pardon.

Leurs techniques pour obtenir 100% d’attention : Bloquer la communication

- Ils parlent par dessus vos paroles.

- Ils dévient du sujet que vous aviez initié.

- Ils se lancent dans des méandres pour ne pas répondre jusqu’à ce que vous perdiez le fils.

- Ils vous coupent, s’immiscent dans vos conversations avec les autres pour mettre leur grain de sel et affirment des choses à votre propos avec éclat et conviction.

- Ils quittent la pièce en plein milieu de votre explication, s’endorment – volontairement – au milieu d’une discussion, changent de sujet sans raison.

- Ils vous font comprendre que vous ne savez pas. Eux savent. Vous, vous ne savez rien du tout.

- Ils disparaissent derrière leur journal, augmentent le volume de la radio, sont tout à coup hypnotisés devant la télé ou consultent leurs messages sur leur portable ce qui les rend évidemment sourd et muet et TOTALEMENT indisponible ( pour vous uniquement !)

- Ils mettent en avant des objections puériles, hors sujet et hors de proportion avant même que vous ayez terminé d’exprimer votre propos, afin que, dans la confusion, vous abandonniez l’idée de faire passer votre message et que vous en sortiez frustré(e). Le but est que vous en tiriez une leçon ( renforcement négatif )

- Ils explosent de rage et leur furie vous fait taire. Vous essayez de les calmer et eux vous reprochent de vouloir éteindre le feu àprès l’avoir allumé.

- Si besoin, ils répètent des centaines de fois les mêmes histoires pour que leur mensonge finisse par s’imposer comme Vérité, afin d’avoir le dernier mot.

- Ils utilisent des mots savants, directifs, vous font sentir qu’en bon « parent » (et c’est valable pour tous les PN, parents, conjoints, proches…), ils font « ça » pour vous… Vous devriez être reconnaissant(e) de tous ces efforts qu’ils font pour vous ramener sur le droit chemin.

Toute relation = compétition pour un pervers narcissique qu’il(elle) doit gagner par tous les moyens. Pour le pervers narcissique, c’est vous le méchant. Il ne vous fait rien si ce n’est vous aider, et vous, vous le rabaissez…

Il (elle) s’arrange toujours pour que vous vous taisiez et que rien ne sorte. Personne ne doit savoir. Pour autant il (elle) vous reprochera de ne pas parler, de tout garder pour vous, de le rendre « fous » par votre mutisme.

Il (elle) sélectionne ses futures victimes et les « ligotent » pour qu’elles gardent ce secret.

Son image, c’est sa survie et vous n’êtes qu’un de ses miroirs interchangeables dans lesquels il (elle) ne peut concevoir que de se voir exceptionnel(le) et magnifique !

ATTENTION : il est d’usage de dire « le » pervers narcissique. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne peut être une femme, bien au contraire. Dans les témoignages que je reçois chaque jour, dans les personnes que j’accompagne quotidiennement, ils (elles) sont nombreux(ses) à avoir été victime d’une femme, une femme qui a su développer toutes les stratégies de la manipulation, et de la destruction. Conjoint, enfant, parent – ou collègue de travail – la femme sait déployer un arsenal de stratagèmes dont on se méfie difficilement. Et puis.. « c’est une femme, c’est une mère… Comment pourrait-elle se montrer cruelle, être si peu maternelle, si peu aimante ? « C’est le besoin de posséder puis de détruire qui prédomine dans le caractère du, de la, PN. Le sexe ne change rien. Si ce n’est la dose de maquillage.

En illustration, n’oublions pas Madame de Merteuil, Folcoche, et dans un autre registre, Demi Moore, dans Harcèlement.

©Anne-Laure Buffet

RECONNAITRE LES VAMPIRES ENERGETIQUES (voleurs d'energie)

Les vampires existent, ce sont ces personnes dont le comportement et les propos vous vident de votre énergie vitale, le QI. Savoir les reconnaitre est le premier pas pour apprendre à s’en protéger. Nous sommes faits majoritairement d’énergie, sous des formes plus ou moins denses, et nous en brûlons tous les jours. Lorsqu’on ne sait pas faire le plein de façon saine et naturelle, on en vole aux autres. Les humains sont empêtrés dans cette lutte énergétique incessante, et une concurrence inconsciente qui explique bien des conflits, situations, et comportements.

Dans son livre « La Prophétie des Andes », James Redfield décrit quatre mécanismes de vol d’énergie.

L’Intimidateur : vole l’énergie en râlant de colère, opprimant, menaçant, imposant, frappant. La peur, en effet, vide le méridien des Reins, siège du stock d’énergie vitale et de l’énergie originelle. L’Intimidateur n’a plus qu’à récupérer cette énergie qui s’échappe violemment et complètement.

L’Interrogateur : vole l’énergie en questionnant à tout propos. Les enfants utilisent inconsciemment cette technique. Les adultes l’utilisent par curiosité excessive, jalousie, pour trouver la faille et mieux rabaisser ou critiquer. Ce mécanisme vide l’élément Terre (méridiens de l’Estomac et de la Rate), siège de la confiance en soi, le méridien de la Vésicule Biliaire (concentration, imagination, réflexion), et le méridien du Maitre du Coeur (interaction avec les autres), car ici les frontières personnelles sont violées.

L’Indifférent : vole l’énergie en se renfermant sur lui-même, laissant l’autre s’épuiser à le questionner et se demander ce qui ne va pas, voire à se sentir coupable. Cette technique vide les méridiens de l’Élément Terre (confiance en soi, anxiété/Rate).

Le Plaintif : vole l’énergie en se plaignant et en racontant ses malheurs à longueur de journée. Tout est noir, et il/elle a besoin de le faire savoir au monde entier pour aller mieux.

Je vous devine entrain de mettre des noms sur ces profils (« Ça c’est exactement mon mari/compagnon ! », « Ah oui, ma mère fait tout le temps ça ! »…)… Très bien ! Sachez reconnaitre les voleurs d’énergie, petits et grands.

Mais à présent, réfléchissez à votre cas personnel ! Vous reconnaissez-vous dans l’une (ou plusieurs) de ces descriptions ? Si oui, il est temps de changer de technique. Les relations avec votre entourage s’en porteront à merveille…

Comment accumuler de l’énergie sans la voler aux autres ?

· Respirer profondément

· Capter l’énergie des plantes (balades en forêt, plantes à la maison)

· Marcher pieds nus dans des lieux naturels, ou sur des matériaux naturels chauds (bois, laine)

· Manger des aliments vivants (fruits, légumes, graines germées, algues)

· Augmenter ses pensées positives

· Faire le tri dans ses relations (éviter les vampires et les manipulateurs)

· Faire de l’exercice (pas forcément du sport, il s’agit juste de se bouger !)

Les champs énergétiques des êtres vivants se mêlent constamment, s’entrecroisent et s’influencent. Faites-vous du bien, et faites du bien aux autres, en vous gorgeant d’énergie, sans la voler...

10 personnes néfastes qu’il vaut mieux oublier avant la nouvelle année

Ce que vous accomplirez l’année prochaine dépendra grandement de votre entourage. Ou plutôt, cela dépendra grandement des personnes que vous n’aurez pas dans votre entourage.

En abordant la nouvelle année, laissez vos problèmes derrière vous. Laissez les influences négatives en 2014 : vous vous sentirez plus léger, et vous aurez ainsi deux longueurs d’avance en vous lançant dans la nouvelle année.

Le stress n’est pas forcément une mauvaise chose ; en fait, ce n’est que ce que vous en faites. Si vous pensez que le stress est nocif, alors il le sera pour vous. Si au contraire, vous l’utilisez comme un stimulant, pour vous motiver à agir, alors le stress peut s’avérer très sain et bénéfique.

Cependant, il faut s’efforcer d’être stressé par les situations, et pas par les gens. Si, autour de vous, vous êtes entouré de personnes qui vous stressent constamment, écoutez votre subconscient qui vous incite (et qui tente de vous pousser) à vous en séparer.

La vie est suffisamment stressante en elle-même. Pas besoin que quelqu’un vous stresse encore plus.

Soyons francs : tout le monde se sert de tout le monde, et c’est assez normal. Si nous interagissons avec autrui, c’est généralement que nous bénéficions d’une manière ou d’une autre de ces interactions. Si ce n’était pas le cas, nous n’aurions pas suffisamment de motivation pour interagir avec autrui.

Mais parfois, certaines personnes dans notre vie nous utilisent de manière néfaste. La plupart des gens nous utilisent, tout en s’efforçant de ne pas nous faire du mal, ou d’améliorer notre vie.

Et puis il y a ces individus néfastes qui vous utilisent et vous abandonnent, épuisé, après vous avoir vidé de tout, comme des parasites.

Ces gens n’ont aucune place dans votre vie ; laissez-les en 2014.

Toute personne respectueuse devrait être respectée en retour ; c’est ainsi que fonctionne le respect. Si quelqu’un dans votre entourage ne vous respecte pas, débarrassez-vous-en.

Laisser une telle personne ne pas vous respecter, c’est ne pas vous respecter vous-même.

Parfois, les gens peuvent être idiots. Les personnes que l’on garde près de soi sont les personnes à qui l’on tient – du moins en théorie. Certaines de ces personnes, pourtant, finissent par nous faire du mal.

Et lorsque cela se produit, malheureusement, cela ne fait que nous rappeler à quel point nous tenons à ces personnes. Si elles peuvent nous blesser émotionnellement, c’est qu’elles comptent pour nous, et que leur opinion compte tout autant – aussi nous les gardons dans notre vie.

Et souvent, nous les laissons même prendre de plus en plus de place. Les gens se font mutuellement du mal, c’est ainsi que va le monde. Mais si l’un de vos proches ne fait que vous faire du mal, alors n’attendez pas plus longtemps, et débarrassez-vous de lui.

Souffrir n’a d’intérêt que si l’on en tire une leçon. Dans un tel cas, la leçon est : cessez d’être le punching bag d’autrui.

Tout le monde ment. Généralement, lorsque l’on RENCONTRE quelqu’un pour la première fois, cette personne vous ment à plusieurs reprises en quelques minutes. La plupart des mensonges sont inoffensifs, mais lorsque les menteurs sont des personnes en qui vous avez confiance, la situation se complique.

Entourez-vous de personnes de confiance, et tout ira mieux. Vous pouvez facilement trouver des mensonges. Trouver la vérité, cependant, est nettement plus difficile.

Ce sont les pires, des pleutres qui n’ont pas le courage de leurs idées. Ces individus prétendent être vos amis, tout en racontant au reste du monde que vous êtes une ordure.

Ces personnes détruisent votre réputation, et dans le monde dans lequel nous vivons, la réputation est capitale. Conserver de telles personnes dans votre entourage en 2015 serait une décision idiote.

Tout le monde a eu, dans sa vie, des gens prétendant être vos amis, mais uniquement lorsque cela les arrangeait.

Ces personnes néfastes sont des “pseudo-amis” : toujours là pour demander un coup de main, assez distrayants, mais jamais là lorsque vous avez besoin d’aide.

Ils sont particulièrement néfastes, car ils vous donnent l’impression d’avoir un parachute. Vous pensez qu’ils seront là en cas de coup dur, mais lorsque le pire se produit, ils vous lâchent totalement, et vous vous écrasez.

La vie n’est intéressante que si vous marchez constamment de l’avant. Le bonheur et la joie se trouvent en effet dans notre capacité à toujours aller de l’avant, à nous améliorer, à progresser.

Cependant, il se trouve toujours, dans votre entourage, une ou deux personnes profondément attachées à votre ancien style de vie.

Alors que vous vous êtes efforcé de progresser et d’évoluer, ces personnes s’accrochent au passé, et font de leur mieux pour réveiller chez vous de mauvaises habitudes abandonnées.

Restez sur vos gardes, car il est souvent difficile d’identifier de tels individus, et votre progrès personnel peut disparaître en clin d’œil à leur contact.

Au fil des ans, j’ai fini par accepter une vérité – une vérité désagréable, mais nécessaire : de nombreuses personnes, parmi vos amis, ne devraient pas faire partie de votre entourage.

Plus le temps passe, et plus nous changeons tous. Nos espoirs et nos objectifs changent, tandis que les relations immuables que nous avons deviennent périmées.

La plupart des gens que vous côtoyez ne veulent pas de la nouvelle vie que vous construisez. Et parce qu’ils sont égocentriques, ils feront leur possible pour remodeler votre vie rêvée à leur image, et vous forcer à l’accepter.

La plupart du temps, les gens ne réalisent pas qu’ils échouent à réaliser leurs rêves à cause de leurs proches, qui ont des objectifs tout autres.

Si vous ne partagez pas les mêmes objectifs, vous ne devriez pas partager votre vie.

Dans la vie, tout est limité. Les ressources sont limitées. Le temps est limité. La place est limitée. Ce que vous pouvez accomplir en une existence est limité. On ne peut pas, et on ne pourra jamais, tout avoir en même temps.

Voilà pourquoi il faut être très prudent quant à ce que vous choisissez de faire, et avec qui vous le faites.

Il est impossible d’avoir simultanément plus d’une poignée de relations solides : cela demande trop de temps, d’énergie et de concentration.

Si votre entourage est plein d’individus tièdes et peu motivés, alors votre vie sera tiède et peu motivée. Si quelqu’un n’apporte rien de positif dans votre existence, alors elle lui est forcément néfaste.

Pervers narcissique : comment le démasquer
Pervers narcissique : comment le démasquer
Pervers narcissique : comment le démasquer
Pervers narcissique : comment le démasquer

Publié dans Psycho

Partager cet article

Repost 0

Pourquoi apprendre à masser

Publié le par LES ATELIERS DU BIEN-ETRE

Le massage a un mécanisme d'action similaire aux médicaments anti-inflammatoires

  • Actualités Douleur, Inflammation, 

Dix minutes de massothérapie aident à réparer les dommages musculaires en réduisant l'inflammation et en renouvelant les mitochondries (responsables de l'énergie) des cellules musculaires, selon une étude canadienne publiée dans la revue Science Translational Medicine. Ce mécanisme est similaire à la façon dont les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) agissent, indiquent les chercheurs.

Justin Crane et ses collègues de l'Université McMaster (Ontario) ont mené cette étude avec 11 hommes dans la vingtaine. Après un exercice physique intense sur vélo stationnaire, un massage de 10 minutes était pratiqué sur une jambe. Des biopsies musculaires étaient réalisées avant l'exercice, quelques minutes après le massage et 2,5 heures plus tard.

Le massage était axé sur les muscles extenseurs du genou et incluait 2 minutes d'effleurage, 3 minutes de pétrissage, 3 minutes de stripping(massage profond dans lequel une pression est exercée le long des fibres musculaires) et 2 minutes d'effleurage.

Cinq gènes étaient exprimés différemment après le massage et quatre gènes après 2,5 heures. Dans l'ensemble, les différences constatées suggèrent que le massage altère des processus reliés au cytosquelette (organisation moléculaire maintenant la forme de la cellule) et à l'inflammation, les premiers processus étant activés tôt après le massage et les derniers induits plus tardivement. L'effet anti-inflammatoire était confirmé par des niveaux réduits de certains marqueurs immédiatement après le massage alors que d'autres étaient réduits 2,5 plus tard.

Des niveaux plus élevés d'un médiateur de la réparation des tissus étaient constatés et des marqueurs montraient une biogenèse des mitochondries (responsables de l'énergie dans les cellules).

"Ces résultats suggèrent que les effets positifs perçus du massage sont le résultat d'une diminution de la production de cytokines inflammatoires, ce qui peut réduire la douleur par le même mécanisme que les médicaments anti-inflammatoires comme les AINS", concluent les chercheurs.

Ils élucident les effets biologiques des massages dans le muscle squelettique et fournissent des preuves que les thérapies de manipulation peuvent être justifiées dans la pratique médicale, ajoutent-ils.

 

Quelle est l'efficacité de la massothérapie contre l'anxiété?

Anxiété généralisée

La massothérapie figure parmi les traitements complémentaires et alternatifs de l'anxiété les plus populaires. Une étude, publiée dans la revue Depression and Anxiety, a vérifié son efficacité comparativement à celle d'autres traitements de relaxation. Karen J. Sherman du Group Health Research Institute et ses collègues ont mené cette étude avec 68 personnes souffrant d'anxiété généralisée. Elles étaient assignées au hasard à recevoir 10 sessions de massothérapie, de relaxation (respiration profonde) ou de thermothérapie (enveloppement des jambes et des bras avec des serviettes chaudes).

Les trois traitements étaient prodigués alors qu'étendus sur une table de massage dans une pièce éclairée doucement avec de la musique calme. Chaque participant recevait aussi de l'aide pour pratiquer la respiration profonde à la maison. Le massage était spécialement conçu pour améliorer la fonction du système nerveux parasympatique et soulager les symptômes d'anxiété incluant la tension musculaire. Les effets physiques et psychologiques étaient mesurés immédiatement après la période de traitement de 12 semaines et 3 semaines plus tard. Les participants des trois groupes ont rapporté une diminution de leurs symptômes d'anxiété d'environ 40% à la fin du traitement et d'environ 50% trois mois plus tard. Ils rapportaient également moins de symptômes de dépression, moins d'inquiétudes et moins d'invalidité. Aucune différence n'était constatée entre les trois groupes. L'étude n'incluait pas de groupe ne recevant aucun traitement, ce qui aurait représenté un point de comparaison intéressant. L'amélioration rapportée est comparable à celle apportée par la psychothérapie et les médicaments dans des études précédentes, indiquent les chercheurs. "Nous avons été surpris de constater que les bénéfices du massage n'étaient pas plus grands que ceux du même nombre de sessions de "thermothérapie" ou de relaxation avec la musique relaxante", dit Sherman. "Cela suggère que les bénéfices du massage doivent être dus à une réponse de relaxation généralisée. La relaxation peut représenter une option de traitement moins coûteuse que le massage pour les personnes souffrant d'anxiété généralisée qui désirent essayer une thérapie de médecine complémentaire axée sur la relaxation, conclut-elle.

Article paru dans Psychologie magazine

Envie d'apprendre à masser :

Formation individuelle : 06 62 36 25 18

Pourquoi apprendre à masser
Pourquoi apprendre à masser
Pourquoi apprendre à masser
Pourquoi apprendre à masser

Le massage de la tête est une tradition ancienne que de nombreuses familles pratiquent encore en Inde.

Technique de relaxation, de bien-être et de beauté, il connaît un succès croissant car ses effets multiples se manifestent rapidement.

L’art du massage de la tête a été conçu pour calmer, revitaliser, tonifier et offrir une expérience enrichissante.

Aucun équipement spécial n’est requis.

C’est un merveilleux moyen d’endormir un enfant agité, de requinquer un mordu d’ordinateur fatigué ou de bichonner son conjoint avec tendresse.

Il agit non seulement sur le cuir chevelu, ainsi que son nom l’indique, mais aussi sur le visage, les épaules, la partie supérieure du dos et les bras.

Ce sont autant de régions où s’accumulent beaucoup de tension, résultant souvent de mauvaises postures, de l’accumulation de stress, ou de trop longues heures passées devant un écran d’ordinateur.

Différents mouvements peuvent aider à détendre les muscles endoloris et inconfortables, alléger les raideurs, stimuler la circulation sanguine et drainer les éléments toxiques, tout ceci contribuant à soulager maux de tête et tension oculaire, et à accroître la mobilité au niveau des articulations.

Masser la tête encourage une respiration plus profonde et assure une meilleure fluidité du sang fraîchement oxygéné vers le cerveau, ce qui entraîne un accroissement du pouvoir de concentration, de réflexion et de mémorisation.

Le massage de la tête apporte en outre les nombreux bienfaits d’un sommeil profond, une énergie et une vitalité accrues, et un soulagement du stress et de dépressions bénignes.

Mais il peut aussi améliorer la santé des cheveux et de la peau.

En effet, une circulation efficace du sang et des lymphes assure aux cellules vivantes des cheveux et de l’épiderme une fourniture régulière en oxygène et en éléments nutritifs.

Elle enlève rapidement les résidus toxiques et amène une meilleure pousse des cheveux.

Le massage en Inde 

En Inde, le massage est ouvert à tout le monde. 

Les masseurs sont souvent des médecins qui soignent avec le massage toutes sortes de maladies, hémiplégies, paraplégies, rhumatismes articulaires déformants, etc., ou qui emploient le massage tout simplement pour préparer le malade à d’autres traitements. 

Ces massages drainent la lymphe, et trouvent par conséquent leur emploi dans les cures amincissantes. 

Par exemple, beaucoup de femmes obèses perdent de nombreux kilos à l’issue d’une semaine de sure. 

Enfin, ces massages s’adressent à toute personne fatiguée, car ils sont merveilleusement régénérants et vitalisants. 

En Inde, la meilleure période de l’année pour suivre une telle cure est durant la mousson, quand le corps se relâche plus facilement ; en Europe, c’est plutôt avant ou après l’été. 

En fait, une série par an suffit pour modifier valablement la vitalité de la personne. 

Mais on peut aussi prendre un massage ponctuellement, lequel dure une heure. 

Par contre, dans les séries, il y a un rythme particulier à tenir, peut-être plus contraignant… mais tellement plus efficace !

L’importance des huiles

Les huiles nourrissantes nettoient, humidifient et renforcent la peau et les cheveux, tout en les protégeant des méfaits de la pollution et du passage du temps.

Dans l’idéal, le massage avec des huiles peut être suivi d’un bain de vapeur et d’une douche chaude, le but essentiel du bain de vapeur étant d’éliminer les toxines tout en aidant les huiles à pénétrer plus profondément.

Bien sûr, tout le monde ne dispose pas d’un hammam à domicile, et l’on peut considérer le bain de vapeur comme facultatif.

Par contre, l’élément absolument indispensable reste l’huile de massage.

Celle-ci assure au masseur une action plus fluide, plus lisse, ses mains devant glisser sur la peau, sans friction.

Mais cette huile a également des vertus intrinsèques puisqu’il s’agit d’une huile végétale enrichie aux herbes, utilisée chaude.

Sa chaleur dilate les pores, décontracte la musculature, stimule la circulation de l’énergie et permet aux substances médicinales de pénétrer très profondément.

Ces substances médicinales sont évidemment des plantes, choisies en fonction de la constitution du sujet, de ses éventuels troubles de santé, de son âge et même du climat de la région.

Il y a, en Inde, plus de mille formulations d’huiles de massage, mais on en retient principalement neuf pour les indications les plus courantes.

Ces huiles évitent la sécheresse de la peau et les rides, préviennent les maladies de peau, protègent le cuir chevelu, et possèdent, en plus des propriétés médicinales spécifiques.

 

Les plantes des huiles de massage

   Aloès : huile capillaire visant à donner de la couleur aux cheveux et à stimuler leur pousse.

   Arka : procure un soulagement en cas de problèmes de peau.

   Asparagus : les huiles de cette plante grimpante soignent les raideurs de la nuque.

   Basilic : la pâte est appliquée localement en cas de maladie de peau.

   Hibiscus : huile capillaire utilisée pour stimuler la pousse des cheveux.

   Hydrocotyle indienne : guérit le psoriasis.

   Margosa : contre l’eczéma.

   Myrobolan d’Arjuna : utilisé pour guérir l’acné.

   Noyer de Malabar : les feuilles sont utilisées, sous forme d’huile essentielle, pour le massage des inflammations.

Le massage de base

Pour cette première série de massages, le sujet reste assis, les bras sur le côté et les jambes étendues.

Le masseur verse une bonne quantité d’huile chaude au creux de sa main, puis laisse couler lentement cette huile sur la tête du sujet.

Il pose ensuite la paume de sa main gauche sur la tête de la personne massée, pendant que sa main droite tient fermement le menton.

Le massage consiste à frotter vigoureusement le sommet de la tête pour bien faire pénétrer l’huile.

Après quoi, on passe au visage, en appliquant l’huile du bout des doigts, et en frottant doucement.

Enfin, on termine par le cou en y répandant généreusement l’huile chaude et en massant afin de détendre les muscles.

Le masseur tient le bras droit du sujet de sa main gauche, et il frotte avec une grande douceur la nuque vers le bas à l’aide de sa paume et de ses doigts.

Le massage facial

Après avoir enduit ses mains d’huile, le masseur place ses mains sur le front du massé, les doigts se chevauchant légèrement. 

Vous pourrez commencer par les sourcils, en les prenant légèrement entre l’index et le pouce, puis en les serrant légèrement, tout en appuyant ainsi avec une certaine fermeté sur l’os.

Il relâche, et avance ainsi de la naissance du nez aux tempes, comme par pointillés.

Il recommence trois fois, avant de caresser légèrement les sourcils d’un bout à l’autre.

Pour décongestionner les sinus, il place les index près des narines et opère de petites frictions du bout des doigts tout au long de l’os des joues, sous la crête, en repoussant fermement la chair vers le haut.

Il presse, maintient quelques secondes, relâche, puis change de point.

Tout cela doit se faire lentement et en atténuant la pression à mesure qu’il se rapproche des oreilles.

Il répète ce mouvement trois fois en repartant des narines.

Ensuite, il exécute d’un doigt les mouvements de balayage sur la même région, afin de diriger la lymphe près des oreilles.

Il répète ces mouvements trois fois de chaque côté.

Puis il pose les doigts au coin de la bouche du sujet, et du bout des doigts, caresse légèrement du menton vers les oreilles, sur une joue puis sur l’autre, en alternant trois fois.

Avec deux doigts, il frotte légèrement mais rapidement le pourtour de la bouche, puis remonte vers les oreilles.

Il fait aussi de petits mouvements circulaires dans le sens des aiguilles d’une montre  et enfin, répète le mouvement des caresses précédent.

Avec les doigts, il tapote légèrement le visage et le cou, sur un rythme soutenu.

Avec le plat de quatre doigts, il caresse le cou et le visage jusqu’à la naissance des cheveux par longs mouvements coulants d’une main puis de l’autre.

Il soulève légèrement les doigts en fin de caresse, puis recommence une dizaine de fois pour couvrir tout le visage.
 

Quelques contre-indications au massage

Attention, l’avis d’un thérapeute sera indispensable avant tout massage, en cas de : 

   fièvres,enflures, inflammations, ecchymoses, hypertension,

   hypotension, infection du cuir chevelu, atteinte arthritique de la colonne, ostéoporose, épilepsie, varices, antécédents de thrombose ou d’embolie, blessure ou chirurgie récentes à la tête ou au cou,  cancers. 

 Jean-Baptiste Loin

Pourquoi apprendre à masser
Pourquoi apprendre à masser
Pourquoi apprendre à masser
Pourquoi apprendre à masser
Pourquoi apprendre à masser
Pourquoi apprendre à masser
Pourquoi apprendre à masser
Pourquoi apprendre à masser
Pourquoi apprendre à masser
Pourquoi apprendre à masser
Pourquoi apprendre à masser
Pourquoi apprendre à masser
Pourquoi apprendre à masser
Pourquoi apprendre à masser

Les techniques de base du massage

Les techniques de massage peut être divisées en cinq catégories de base: effleurage, petrissage, friction, tapotement, et vibration.

Effleurage

Technique massage effleurage

Glissement de la paume de la main et de la partie charnue des doigts sur la peau en la comprimant, sans jamais perdre le contact avec la surface à masser.

C'est la technique de base du massage. L'effleurage est exécuté d'une façon lente, rythmée, à l'aide des deux mains ensemble (les mains doivent être plates, avec les doigts liés mais souples) avec un petit espace entre les pouces. Les sessions de massage sont souvent commencées et finies par cet technique. C'est également la meilleure méthode pour habituer le patient au contact des mains du thérapeute sur son corps et sa peau. Il est important que les mains restent en contact avec la peau aussi longtemps que possible, lorsqu'elles se déplacent d'une partie à l'autre du corps. Si le thérapeute souhaite seulement employer une pression légère, il utilisera les paumes des mains ou le bout des doigts avec des mouvements de glissement légers, en travaillant loin du coeur. Les mouvements de glissement légers ont un effet de détente sur le système nerveux. Pour une pression accrue les articulations ou les pouces peuvent être utilisés dans un mouvement en direction du coeur. Une pression plus forte a un plus grand effet sur la circulation du sang et le système nerveux. L'effleurage ferme et rapide est employé pour stimuler le flux sanguin, améliorer la souplesse et chauffer les muscles. Il est souvent employé pour s'échauffer avant de participer à un sport.

Pétrissage

Technique massage pétrissage

Manoeuvre de massage consistant à palper fortement un muscle ou un groupe de muscles.

Le pétrissage est exécuté avec la pulpe des pouces et des doigts et les paumes des mains. Il est idéal pour soulager les muscles douloureux ou tendus, en particulier les trapèzes entre le cou et les épaules. Les deux mains fonctionnent ensemble, dans un mouvement rythmé, alternativement, en prenant, pressant légèrement, et roulant le muscle tendu. Il est employé pour libérer la tension des muscles superficiels et profonds, et pour augmenter le flux sanguin dans la zone. L'action de malaxage devient assez profonde pour stimuler le système lymphatique et libérer l'accumulation d'acide lactique. Les athlètes ont souvent une accumulation d'acide lactique dans certains muscles, ce qui peut causer des crampes. Les mouvements de pétrissage sont particulièrement efficaces sur les muscles profonds tels que les épaules, les fesses, les hanches et les jambes.

Friction

Technique massage friction

Technique de massage pratiquée avec un ou plusieurs doigts, et consistant à exercer des pressions plus ou moins fortes sur les masses musculaires ou les articulations, dans un but antalgique et afin d'améliorer la circulation locale.

Le but de la friction est de briser l'adhérence entre les tissus et de détendre toutes les fibres musculaires contractées. Elle donc est souvent employée dans des thérapies de point de déclenchement, comme autour des épaules et le cou. La friction est réalisée avec la pulpe des pouces, jamais le bout. Un petit mouvement profond et circulaire, dans lequel la pulpe du pouce reste en contact avec le même secteur de la peau, est employé pour écraser le tissu contracté contre les tissus sous-jacents ou l'os. C'est la seule technique de massage qui peut causer une douleur (souvent décrite comme "douce agonie"). Une variante de cette technique est d'appuyer simplement avec la pulpe des pouces et des doigts plutôt que de masser en petits cercles (connu sous le nom de "pression"). La friction est souvent employée sur les danseurs et les athlètes qui éprouvent des problèmes de ligament ou de tendon, parce qu'elle stimule le flux sanguin et améliore également la souplesse des articulations. Cette méthode ne devrait pas être employée sur les parties du corps qui ont été blessées d'une quelconque manière, par exemple les ecchymoses.

Tapotement (ou percussion)

Technique massage percussion

Manoeuvre de massage effectuée au moyen de la main placée en forme de cuillère et qui frappe la surface de la peau.

Le tapotement est dérivé du mot français tapoter qui signifie "tambouriner" (semblable aux doigts sur une surface). Un exemple typique est fait avec le bord de la main avec un mouvement rapide, comme si on voulait hâcher (comme le karaté), bien que les mouvements ne soient pas forts. En fait la percussion couvre une variété de mouvements ("hâchure ", "main en forme de cuillère ", "battement"…) qui stimulent la peau et les tissus légers et augmente le flux sanguin dans la zone travaillée. Ce type de massage est employé sur des zones comme les fesses, les cuisses, la taille ou les épaules où il y a une large surface de chair.

Vibration

La vibration consiste à ébranler les masses musculaires en imprimant à la main ou à la pulpe des doigts appuyés sur la peau des oscillations rapides. Utilisée sur le dos, les fesses et le haut des cuisses, cette manoeuvre, stimulante pour le système nerveux, peut être avantageusement remplacée par des appareils à vibration.

Partager cet article

Repost 0

Cours d'automaquillage

Publié le par LES ATELIERS DU BIEN-ETRE

Le maquillage influence la perception de compétence & L'importance de l'apparence physique pour les relations et le bien-être. Voila les raisons pour lesquelles j'organise des ateliers " Apprendre à se maquiller"

Cours d'automaquillage à domicile, seule ou en groupe, idée animation d'une après midi entre amies ! Infos et tarifs 06 62 36 25 18 ou lesateliersdubienetre@hotmail.fr

Les femmes qui se maquillent sont perçues comme plus attrayantes, sympathiques, compétentes et fiables, selon une étude publiée dans la revue scientifique Plos One.

La chercheuse en psychologie Nancy Etcoff de l'Université Harvard et ses collègues ont mené cette étude avec 25 femmes d'origines diverses, âgées de 20 à 50 ans, prises en photo sans maquillage et avec des maquillages "naturel", "professionnel" et "glamour".

149 hommes et femmes ont regardé les photos pendant 250 millisecondes, le temps nécessaire pour s'en faire un rapide jugement et 119 autres personnes les ont regardé aussi longtemps qu'elles le souhaitaient. Dans les deux cas, les observateurs ont jugé que les femmes maquillées semblaient plus compétentes.

Les personnes qui ont pu regarder les photos le temps qu'elles le souhaitaient ont toutefois jugé que les femmes portant le maquillage "glamour" semblaient moins fiables que celles sans maquillage. Mais toujours plus compétentes...

  • L'importance de l'apparence physique pour les relations et le bien-être
  • Actualités, Beauté, Bien-être et bonheur
  • Les personnes attrayantes ont tendance à avoir plus de relations sociales et en conséquence un sentiment plus grand de bien-être psychologique, selon une étude publiée dans la revue Personal Relationships. Toutefois, l'importance de l'attrait physique ne serait pas universelle mais déterminée par le milieu dans lequel une personne vit.

    Victoria C. Plaut et ses collègues des universités de la Géorgie et du Texas ont étudié, pour des femmes d'âge moyen aux États-Unis, des données concernant leur bien-être, leurs liens sociaux et leur attrait physique (évalué dans cette étude par le ratio taille-hanche). L'attrait physique importait dans les milieux urbains (où il est davantage lié au bien-être psychologique chez les femmes), mais avait beaucoup moins d'importance dans les milieux ruraux. Dans les milieux urbains, expliquent les auteurs, les gens ont un niveau élevé de choix sociaux et s'associer à des personnes attrayantes est l'un de ces choix. Dans les zones urbaines, un marché libre des relations rend l'attrait plus important pour sécuriser les liens sociaux et conséquemment se sentir bien. Dans les régions rurales, les relations sont moins choisies et se font avec les personnes qui vivent dans la communauté. L'attrait physique est moins associé à la possibilité de se faire des amis et de se sentir bien.
    "Dans le domaine de la psychologie, les résultats de recherche sont généralement vus comme ayant une application naturelle et universelle. Cette étude suggère que c'est loin d'être le cas. L'importance de l'attrait physique varie plutôt selon certains environnements socioculturels, et, si on y pense, les environnements urbains sont en fait une addition relativement récente à la vie humaine", commente la chercheuse

Au-delà de l’aspect "carrière", porter un maquillage et mettre en avant ses atouts, est aussi une manière d’afficher une certaine confiance en soi. Après tout, tout le monde n’ose pas mettre du rouge à lèvre rouge pour aller travailler, "le rouge à lèvres n’est plus réservé pour un rendez-vous ou la nuit.

De plus en plus de femmes introduisent le rouge à lèvres dans leur routine make-up quotidienne".

Cours d'automaquillage
Cours d'automaquillage
Cours d'automaquillage

Publié dans Conseil en Image

Partager cet article

Repost 0