Atelier "relaxation"

Publié le par LES ATELIERS DU BIEN-ETRE

Le chakra magique du cœur

Le bénéfice principal de cette méthode, c’est que si comme moi vous êtes trop dans votre tête, vous allez pouvoir enfin réellement connecter avec l’énergie du chakra du cœur.


Alors, il y a deux points énergétiques que nous allons utiliser.
Le premier point est situé au centre de votre poitrine. C’est le point énergétique associé avec votre chakra du cœur.


Le deuxième point est situé à l’arrière de votre tête, en haut de votre cou, là où le crâne commence. Si vous touchez à ce point avec vos doigts, vous allez remarquer qu’il y a comme un creux ou un petit trou. C’est ce qu’on appelle le « power point ».


Donc, la méthode est super simple.


Vous allez apposer le bout des doigts d’une main sur le chakra du cœur et les autres sur le power point situé à l’arrière de votre tête. Vous allez prendre trois bonnes respirations et maintenir cette position pendant une minute.
 Ensuite, évaluez.

 

Il y a deux scénarios possibles. Un, vous ne ressentez absolument rien. Ou deux, vous ressentez un effet extraordinaire.


Le scénario un, vous ne ressentez rien?


Parfait.Cela signifie que vous ne souffrez pas du même déséquilibre énergétique que moi, donc vous pouvez oublier cette méthode, elle ne vous sert à rien.


Si au contraire, comme moi, lorsque vous appliquez cette méthode vous ressentez comme des décharges électriques dans votre corps, vous ressentez des bénéfices tangibles, bonne nouvelle!


Vous venez d’apprendre que, un, vous avez la même déconnexion entre votre tête et votre chakra du cœur que moi, et deux, vous venez de trouver une méthode efficace qui vous permet de rétablir cette connexion.
Vous n’avez qu’à l’appliquer autant de fois que vous le voulez par jour pour en ressentir les bénéfices.

Comme tout ce que je vous enseigne, mon but est de vous donner des outils concrets, simples et rapides qui vous rendent indépendants et libres.

Je veux absolument que vous puissiez déterminer PAR VOUS-MÊME ce qui fonctionne pour vous ou non.

Un auto-massage contre le mal de tête

Avant toute chose, respirez doucement et lentement par le nez, en vous calmant le plus possible.

Posez ensuite les coudes écartés sur une table ou sur le dossier d’une chaise, et laissez la tête reposer entre les mains afin que le cou se relâche.

Posez les mains sur les yeux pour faire le noir pendant une minute et détendre les muscles oculaires.

Croisez les mains puis pressez les paumes contre le cuir chevelu en dessinant un mouvement ascendant.

Changez la position des mains, et répétez le mouvement plusieurs fois.

Appuyez la tête dans les mains au niveau des tempes, de sorte que les doigts se rejoignent sur le haut du crâne, et appuyez aussi fort que possible pendant une minute, puis reculez légèrement les mains de recommencez.

Pour détendre la nuque, pressez ensuite fermement les tissus mous de chaque côté de la colonne vertébrale au niveau de la nuque, du bout des doigts.

Commencez par le bas, et, en imprimant un mouvement ascendant, attardez-vous quelques secondes.

Faites remonter lentement les mains en poursuivant ces petites frictions statiques le long de la raie osseuse vers l’occiput, puis derrière les oreilles jusqu’aux tempes.

Augmentez peu à peu la pression et faites ce parcours trois fois.

Mettez ensuite les mains sur les tempes et faites-leur exécuter de petits mouvements circulaires.

Lissez doucement, du bout des doigts, le front, de gauche à droite ; puis recommencez de la racine du nez vers les tempes, puis des sourcils vers la naissance des cheveux, des deux mains à la fois ou en alternance.

Répétez ce mouvement six fois.

Du bout des doigts, massez autour de l’œil en commençant au milieu du front puis en suivant la ligne du sourcil pour parvenir sur le rebord supérieur de la joue.

Frottez ensuite la mâchoire trois ou quatre fois avec le bas de la main, du coin de la bouche aux oreilles, des deux côtés du visage.

Faites de petits mouvements de pétrissage sur toute la surface, en utilisant l’index et le majeur.

Travaillez les zones de tension par frictions légères.

Concluez en répétant le point précédent.

Enfin, terminez en faisant à nouveau le noir à l’aide des paumes sur les yeux.

Commenter cet article